Syndicat des
enseignantes et enseignants
du Cégep de Rimouski
Centrale des syndicats du QuébecFérération des enseignates et enseignats de CEGEP

Salaire et retraite : quelques modifications

Antoine Clermont, responsable des finances et du perfectionnement

Relativités salariales

En 2015, nous obtenions que notre profession soit reclassée au rangement 23 de la structure salariale du secteur public. Les ajustements relatifs à l’étape finale de l’uniformisation de notre échelle salariale prendront effet le 1er avril 2019. La majoration de votre taux (salaire annuel à temps complet) dépendra de votre échelon salarial. Pour connaitre les effets qu’aura cette bonification sur votre salaire, vous pouvez remplir ce court formulaire.

Bien qu’il s’agisse d’une reconnaissance de notre appartenance à l’enseignement supérieur, il s’agit pour l’instant d’un moindre gain pour les plus jeunes et les plus précaires d’entre nous puisque le taux de majoration est plus élevé pour les échelons supérieurs, ce qui ne contribuera pas à attirer de nouveaux enseignants et de nouvelles enseignantes. D’ailleurs, notre assemblée générale déplorait en 2014 que cette bonification salariale soit inégale.

Pour toute question concernant les changements apportés à notre structure salariale, veuillez consulter le site de la CSQ ou communiquez avec votre délégué syndical responsable des finances et du perfectionnement.

RREGOP

En ce qui concerne notre régime de retraite, voici comment et quand les prochains ajustements entreront en vigueur :

À la suite de la dernière négociation, trois changements au RREGOP (Régime de retraite des employés du gouvernement et des organismes publics) ont été convenus avec le gouvernement :

Admissibilité à une pension sans réduction :

  • Le critère de 60 ans se termine le 30 juin 2019;
  • Deux nouveaux critères entrent en vigueur à compter du 1er juillet 2019 :
    • 60 ans d’âge et 30 ans d’admissibilité;
    • 61 ans d’âge.

Augmentation de la réduction actuarielle :

  • La réduction actuarielle de 4 % par année (0,333 % par mois) sera remplacée par une réduction actuarielle de 6 % par année (0,5 % par mois) à compter du 1er juillet 2020.

Nombre maximal d’années de service pour fins de calcul :

  • De janvier 2017 à décembre 2018, le nombre d’années maximal de service pour fins de calcul est passé de 38 à 40 années.

En outre, ceux et celles qui prendront leur retraite cette année devraient être grandement intéressés par ce court document présentant dans le détail tous les changements apportés au régime.